Hebocon : Les meilleurs robots de la pire compétition de robots au monde !

La plupart des compétitions de robots sont des affaires sérieuses. Les roboticiens passent des mois (ou des années) et dépensent des milliers (ou des millions) de dollars à construire et à programmer leurs robots pour naviguer dans des zones de catastrophes simulées, résoudre des tâches complexes que la plupart des gens ne comprennent pas vraiment, ou simplement se battre les uns les autres. Construire le meilleur robot possible est difficile et stressant. Savez-vous en l'occurence ce qu'il n'est pas difficile ou stressant de faire en robotique ? Construire le pire robot du monde, et tenter de le rendre plus terrible que les robots de sa propre catgéorie. Découvrons ensemble Hebocon !

En japonais, "heboi" signifie "pauvre en qualité", "pauvre en capacité", ou simplement "merdique", "embarrassant". Hebocon, alors, est un concours pour les robots heboi fabriqués par des gens heboi, et nous sommes tous des gens heboi de temps en temps. D'après la description officielle :

"Tous les participants sont des gens qui n'ont ni l'expertise technique, ni la détermination, ni la concentration qu'il faut pour construire un véritable robot. C'est pourquoi les robots de ce concours peuvent à peine aller de l'avant, et c'est pourquoi ils organisent des matchs de sumo époustouflants."

Le Championnat du Monde Hebocon 2016 s'est déroulé au Japon en août dernier. La vidéo dure 11 minutes, et cela vaut la peine de la regarder, car tous les robots présentés sont fantastiques, tout comme le commentaire :

"Hebocon a été fondé par Daiju Ishikawa, qui gère un site Web appelé Daily Portal Z qui publie des articles explorant les différentes façons dont un morceau de fromage peut être placé à proximité d'un hamburger dans le contexte des prépositions anglaises (il y en a 30). Lors de ce genre d'expériences, il y a eu, comme on pouvait s'y attendre, beaucoup d'échecs.""

"J'ai réalisé que la façon dont les gens échouent en ingénierie est très intéressante et divertissante ", nous a dit Daiju par l'intermédiaire d'un traducteur. "Hebocon a commencé quand je voulais voir plus d'échecs et de mauvaises œuvres." Le premier Hebocon a eu lieu en 2014, et tout comme le concours de 2016, il était plein de ces deux choses.

Pour ceux d'entre vous qui veulent s'impliquer avec vos propres robots Hebocon, nous avons demandé à Daiju quelques conseils :

IEEE Spectrum : Quels sont les moyens de fabriquer un robot Hebocon ?

Daiju Ishikawa : Tout d'abord, pensez à la fonction (mouvement, méthode d'attaque, apparence, etc.) que vous voulez créer. Ne pensez pas à la difficulté ou à la faisabilité. Il suffit de suivre votre intuition pour acheter des matériaux simples ou chercher des choses que vous avez autour de la maison. Ne passez pas de temps sur une conception détaillée : Il suffit de l'assembler en se basant sur l'idée que "de cette façon, il doit bouger". S'il ne bouge pas, fixez-le légèrement. Si vous en avez assez de travailler dessus, cela signifie que vous avez terminé !

Si quelqu'un a beaucoup d'expérience dans la construction de robots, comment devrait-il essayer de construire un robot pour Hebocon ?

Voici quelques idées :

  • Essayez des combinaisons que vous ne feriez jamais au travail, comme la fabrication d'une hélice avec des calmars séchés plutôt que du plastique ou du métal ;
  • Évitez les technologies que vous connaissez bien. N'utilisez pas de fer à souder ou d'autres outils ;
  • Faites-le avec votre main gauche (si vous êtes droitier) ;
  • Faites-le avec vos pieds ;
  • Laissez la partie la plus importante à un enfant de 5 ans pour le faire pour vous.
L'important est de donner de la priorité à être heboi sur le succès, et aussi s'amuser, construire quelque chose de drôle.

Quels sont vos projets d'avenir pour Hebocon ?

Daiju Ishikawa : Je planifie plusieurs événements cette année au Japon, et j'aimerais organiser une compétition mondiale en même temps que les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Je veux que les gens du monde entier tiennent les Hébocons plus facilement et de façon plus décontractée : Grandes et petites compétitions à la maison avec des amis. Tout le monde peut participer indépendamment de l'âge, du sexe ou de l'éducation, et j'espère que l'Hebocon sera pour tout le monde.

Retour aux articles de Blog